Un autre regard sur le stress Publié le

 

Un matin de février, à la Brasserie de Paris, à Bussy, rencontre d’entrepreneurs a priori détendus malgré le sujet du jour 🙂

Par où commencer pour aborder le sujet du stress ?

Par sa définition, du latin “stringere”, qui serre, resserre. Le stress est un terme emprunté de la physique, il désigne la contrainte exercée sur un matériau.

C’est un endocrinologue qui a observé et posé le mot “stress” pour ses patients, ou syndrome d’adaptation.

Face au stress, deux comportements innés : l’affrontement ou la fuite.

Même si le stress peut s’avérer positif en certaines situations, apportant une dose d’adrénaline pouvant faire avancer un projet, il est plus fréquemment source d’angoisse et de mal-être.

Mal-être physiologique, physique, moral, qui secoue tout votre être et vous laisse démuni.

Comment agir sur le stress ?

Il n’y a pas de recette miracle, mais de sages enseignements, pleins de bon sens.

Tout d’abord, on ne le répètera jamais assez, partir de soi, être à l’écoute de nos besoins, de nos perceptions, de nos émotions.

Prendre le temps de respirer calmement et en pleine conscience. Trois respirations suffisent pour changer la donne, ça vaut la peine de s’entraîner.

Le stress est là, le stress passera, car rien ne dure, l’impermanence est en tout.

Trouver une ou plusieurs pratiques ressourçantes, celles-là mêmes qui viendront reconstituer nos précieuses réserves (physiologiques-physiques-mentales).

Faire une pause du mental, de façon brève mais régulière, en épluchant les pommes de terre, ou en faisant la vaisselle, comme vous voulez.

Tout ça pour cultiver la clarté de notre esprit et exercer notre créativité !

 

Si après tout ces conseils, vous n’avez pas la patate *, reprenez un café et une viennoiserie !

 

*PS : la patate a surgi ce midi, en préparant le déjeuner. Vu sa symbolique, elle a été épargnée…

 

Merci à :

Christine TOURNAIRE
Consultante en Conduite du Changement
Prévention et gestion du stress